LogoActualites
      • A l'appel du pape François, 2021: année St Joseph (jusqu'au 8 décembre, parcours spirituel avec l'icone de St Joseph, prière à St Joseph...)
    • Les messes du week end et en semaine sont maintenues aux horaires habituels (tenant compte du couvre feu à 19h) Une messe supplémentaire est prèvue à compter du 18 avril le dimanche à St Martin à 17h30 pour permettre une meilleure répartition en nos 3 églises tenant compte du respect des consignes sanitaires: POUR CHAQUE MESSE, IL EST DEMANDE D'ETRE A L'HEURE POUR PERMETTRE D'ETRE ACCUEILLI DANS DE BONNES CONDITIONS ET EVITER DE PERTURBER LES CELEBRATIONS .
    • Méditation du chapelet tous les jeudi à 17h, St Jean-Marie Vianney
    • Messes en semaine : consulter l'agenda; suite aux conditions sanitaires, les messes du soir avancées à 18 h
    • Activités pastorales, foyers de la parole, Ecole de la Foi (pour adultes)...,suspension de l'activité des accueils adaptations suite au confinement: informations sur la FIP+ et sur l'agenda du site)

HOMÉLIE DU DIMANCHE
  HomelieTexte   HomelieTexte du dimanche 8 novemenbre  

LogoMotduCure



    • LE MOT DU CURE :"Frères et sœurs, nous voici au terme de l’Octave de Pâques et nous fêtons en ce deuxième dimanche du temps pascal la Divine Miséricorde de Jésus. Si la pâque est un passage de la mort à la vie, de l’aliénation du péché à la liberté d’aimer, l’énergie qui le permet est la miséricorde ! Il est frappant que le message de Pâques nous fait toujours partir du tombeau, dans les ténèbres de la mort spirituelle et de l’absence d’espoir, pour aller par le chemin d’une confiance qui revient, vers la lumière d’une espérance. Et ce qui appelle la confiance, c’est la voix du Ressuscité. Chaque fois que l’on reçoit une parole de pardon, de compassion qui ne nous condamne pas mais nous accueille avec notre faiblesse, avec nos trahisons, celles déjà commises et celles à venir, on passe de la mort à la vie. Ainsi en est-il pour Pierre à qui Jésus va confier l’Eglise juste après lui avoir annoncé qu’il le trahira par trois fois. De même pendant le repas de la Cène, il informe ses disciples qu’il sait que tous le trahiront en le laissant seul mais qu’il les retrouvera après sa passion et que donc, avant même qu’ils aient commis ce péché, ils sont déjà pardonnés. La miséricorde est cet amour inconditionnel qui assume aussi le mal, les lenteurs, les paresses, les bassesses de nos vies et qui, en les prenant, peut seul en faire un passage de la mort à la vie. Sans la miséricorde, nous serions à jamais enchaînés à notre péché et d’autant plus désespérés de nous-mêmes et des autres que nous serions, par la foi, rendus lucides de nos fautes. Le feu transformant toute matière physique est bien le symbole de la miséricorde qui, au niveau spirituel, est seule capable de transformer le péché en confession d’amour, la chaîne du mal en chemin d’espérance. Durant tout le temps pascal, je nous invite à demander cette miséricorde pour notre pays meurtri par la pandémie et ses conséquences sociales et économiques. Nous ne pouvons pas nous réjouir de Pâques si nous sommes encore dans la mort, si nos frères sont dans la mort, la perspective de la mort physique, la mort de l’espoir, de la joie, de la rencontre, de l’avenir… Cette pâque n’est pas déconnectée de ce nous vivons en cette heure. Elle est pour ce temps, pour nous donner la force de sortir du tombeau dans lequel cette syndémie nous a mis, d’en faire sortir tous nos frères et sœurs, de les prendre par la main comme les belles icônes du Christ descendant aux enfers et saisissant Adam et Eve avec force pour les extraire des ténèbres. C’est à St Joseph que nous allons confier cette prière, lui qui sait combien rien n’est impossible à Dieu. Bien fraternellement, Frédéric-Marie"

      • PartageonsJeunes

        Solidarite paroisseSolidarite autres